La Fille en Gris

#greenbeauty: je décrypte mes packagings cosmétiques 

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais les packagings cosmétiques ont toujours l'air trop petits pour contenir toutes les infos. Du coup c'est écrit tout petit, souvent dans tous les sens, avec plein de pictos/labels dont tu ignores la signification... Well, je ne vais pas te mentir c'est un peu fait exprès... Et je n'en suis pas fière mais en tant que chef de produits cosmétiques, j'ai moi-même créer ce type de packaging, qui ne donne pas envie d'être lu.

Alors j'ai déjà parlé de la liste INCI (ici), mais en parcourant les groupes facebook, je me suis dit qu'il serait intéressant que l'on décrypte entièrement ces flacons cosmétiques : mentions obligatoires, pictos, certifications... Les packagings cosméto n'auront plus de secret pour toi !

Les Mentions Obligatoires

L'INCI

C’est la liste des ingrédients cosmétiques qui composent un produit. INCI signifie “International Nomenclature for Cosmetic Ingredients”, la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques, cf mon article pour en savoir plus ;).

N'oublie pas l'appli Clean Beauty pour décrypter tous tes cosmétiques et révéler les ingrédients controversés !

La conservation

Les indications de conservation de tes soins cosmétiques peuvent être indiquées de 2 façons : PAO ou DLU.

  • Si la durée de vie est inférieure ou égale à 30 mois, l’emballage doit indiquer une date limite d’utilisation ou DLU (exemple : décembre 2012).
pao
  • Si la durée de vie est supérieure à 30 mois c'est la PAO (Période Après Ouverture). Le symbole, un petit pot ouvert, apparaît avec une durée (en nombre de mois, exemple : 24 M = 24 mois) à ne pas dépasser après ouverture du produit.

La PAO ne s’applique pas à certaines catégories de produits cosmétiques :

  • Produits cosmétiques à usage unique (ex. les échantillons),
  • Produits sans contact avec l’extérieur (ex. les aérosols),
  • Produits dont l’hygiène n’est pas affectée après ouverture (ex. les parfums, les eaux de Cologne).

Adresse et Numéro de lot

La loi impose d'indiquer l'adresse exacte où se trouvent les dossiers réglementaires (comprenant les tests d'innocuité et les autorisations de mise sur le marché) correspondant au produit, cela peut-être au laboratoire ou au siège. C'est pourquoi tu peux parfois trouver 2 adresses : celle du service consommateur/siège, celle du labo qui fabrique.

Le numéro de lot sert à identifier le lot de production. Il permet par exemple de faire des rappels en cas de problème sanitaire. Il te sera demandé en cas de réclamation auprès du service client.

Quantité

quantité estimée

La quantité, ben elle indique la quantité mais la quantité du produit préemballé (donc sans le packaging !). Le picto e lui indique qu'il s'agit de la quantité estimée.

Les mentions non obligatoires

point vert

Le point vert symbolise la participation financière du fabricant (du packaging) à un système national de collecte et de traitement des déchets d’emballages ménagers. Il ne signifie pas que le pack est recyclable ou recyclé...

A ne pas confondre avec le symbole de recyclage ->

Recycling_symbol2.svg

Qui lui a pour but de t'inciter à ne pas jeter l’emballage sur la voie publique.

pp_symbol

Il s'agit du matériau utilisé pour le packaging : PE (Poly-Ethylene), PP, HDPE, LDPE, PS, PET, PVC...

Attention au PET et PVC qui contiennent des phtalates.

220px-GHS-pictogram-flamme.svg

Averti lorsque le produit est inflammable.

Les Certifications

* En écrivant cet article, je réalise que ce chapitre aurait presque nécessité un article à lui tout seul tellement il y a de choses à dire !

Les labels Bio

Les labels Bio sont une garantie de produits respectueux des dernières normes environnementales et exempts de tous les ingrédients polémiques ou suspectés de dangerosité.

Pour être labellisé, un produit doit respecter des règles établies dans un cahier des charges : interdiction ou autorisation de certaines matières premières, de certains processus de fabrication… Pour la plupart, un organisme indépendant est chargé de vérifier le respect des critères. Chaque label a ses propres critères.

Les labels de la cosmétique écologique ont en commun de privilégier les ingrédients naturels comme les huiles végétales, les extraits de plantes, les colorants naturels… Ces matières renouvelables se dégradent facilement, peuvent être bio et respectent la peau.

La présence d’un label ne te garantit cependant pas un produit d’hygiène 100% bio ou 100% naturel :

  • de nombreux produits (lotion, gel douche…) sont composés en majorité d’eau. Or l’eau, comme d'autres ingrédients, ne peut pas être labellisée bio puisque ce n’est pas un produit issu de l’agriculture.
  • certains labels autorisent une petite part de produits synthétiques.

Attention ne te fie pas à la marque puisque celle-ci peut proposer à la fois une gamme labellisée et une autre non labellisée. Quelques labels intègrent cet aspect dans leur certification. Par exemple, Natrue oblige une marque détentrice du label à certifier 75% de ses produits, pour Cosmébio c’est 20%.

A ne pas confondre avec les faux labels #greenwashing :

Greenwashing, ces logos trompeurs

Non testé sur les Animaux

Il s'agit de labels garantissant un produit non testé sur les animaux et qui est composé d'ingrédients non testés sur les animaux.

Que dit la législation?

Depuis 2004, les tests sur les animaux pour des produits sont interdits dans l'Union Européenne. Depuis 2009, les ingrédients des cosmétiques ne font plus l'objet d'expérimentations animales. En 2013 et 2016, l'UE a interdit l'importation des produits cosmétiques testés sur les animaux sur son territoire.

Si tu es encore sceptique, des labels te permettent d'identifier plus facilement les marques qui respectent nos amis les animaux. Attention, ce n'est pas parce qu'une marque n'est pas labellisée qu'elle n'est pas respectueuse! Un label ça coûte cher et c'est long et fastidieux à obtenir, certaines marques préfèrent simplement s'en passer.

Vegan

Ce label atteste qu’un produit cosmétique est exempt de matières premières animales et d’origine animaleainsi que l’absence de tests sur animaux à toutes les étapes de fabrication, par la marque ou par un tiers. Bon à savoir : le label Vegan Society certifie uniquement les produits, et non la marque dans sa totalité, ni même le groupe possédant la marque. En sommes, ce label est peu exigent.

Note bien qu'une marque certifiée « vegan » ou encore « cruelty free » n’est pas nécessairement bio : pour cela, elle doit avoir un label bio correspondant à un cahier des charges spécifique. En revanche, une marque labellisée « bio » est forcément « cruelty free » puisque que l’ensemble des chartes bio interdisent les tests sur animaux.

Maintenant je pense que tu sais tout. Mais si j'ai oublié quelque chose n'hésite pas à le préciser !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :